Dosha : êtes-vous Pitta ?

Le Dosha Pitta

Le dosha Pitta est fondamentalement l’élément feu avec l’eau comme élément secondaire. Pitta signifie « ce qui digère les choses ». Il est responsable de toute transformation chimique et métabolique dans le corps. Il digère nos émotions, gouverne notre capacité de résilience, il aiguise notre capacité à percevoir la réalité et à comprendre les choses telles qu’elles sont. Il est tout feu tout flamme, léger, chaud, intense, mais aussi humide, fluide et malodorant.

Les caractéristiques d’une personne de type Pitta sont la précision, la logique, la capacité à planifier et à mener ses projets à bien. Il a une bonne mémoire et comprend rapidement.

Pitta est chaud, c’est le feu de la digestion, c’est lui qui absorbe et assimile la nourriture. Il a bon appétit, déclenche la faim et la soif et gare à vous si vous vous mettez entre lui et son assiette. Il a pour fonction le maintien de la température du corps, sa peau et ses yeux sont clairs. Il existe dans notre corps principalement sous forme d’acide, puisque le feu proprement dit, le détruirait.

Sur le plan émotionnel, Pitta a un fort caractère. Il est ambitieux, confiant dans ses capacités, courageux et Intelligent. Son esprit vif et concentré fait qu’il veut tout apprendre et tout connaitre, mais attention, les informations qu’il obtient, il les manipule à son avantage. Il pense plus souvent à lui qu’aux autres.

Emplacements de Pitta

Le siège principal de Pitta est l’estomac et l’intestin grêle. Ses emplacements secondaires sont le foie, la rate, le pancréas, la vésicule biliaire, les acides (gastrique, lactique…), la sueur, les glandes sébacées, le sang, les lymphes et l’organe de la vue.

 

Les cinq formes ou sous-doshas de Pitta (feu)

Les cinq sous-doshas de Pitta sont : Sadhaka, Alochaka, Bhrajaka, Pachaka et Ranjaka.


Sadhaka est le feu déterminant la vérité ou la réalité. Il est situé dans le cerveau et le cœur, secteur dans lequel se situe le siège de la conscience. Ce sous-dosha nous permet d’accomplir les objectifs de l’intellect et de l’intelligence. Il permet à notre ego de développer des objectifs mondains et de plaisir, de richesse et de prestige ainsi que l’objectif spirituel de libération. Il gouverne notre énergie mentale, notre digestion mentale (assimilation des idées et des croyances) et notre pouvoir de discernement. Son développement est accentué par le Yoga de la connaissance qui est le Jnana Yoga. Lorsque ce sous-dosha est déséquilibré le cœur peut dysfonctionner et perturber l’irrigation du cerveau, ce qui produit des désordres comportementaux comme une plongée dans la torpeur ou, à l’inverse, de l’excitabilité. Les plantes utilisées pour réguler le déséquilibre de ce sous-dosha sont le Brahmi, la Centella et l’Arjuna.

Alochaka est le feu qui gouverne la perception visuelle. Responsable de la réception et de la digestion de la lumière du monde extérieur, il se situe dans les yeux. Ce sous-dosha qui favorise également l’acuité des autres sens, peut provoquer des problèmes de vue s’il est déséquilibré. Il est possible de le rééquilibrer avec des bains oculaires d’eau de rose ou d’eau de triphala. Des exercices de yoga des yeux peuvent également être bénéfiques.

Bhrajaka est le feu qui gouverne l’éclat de l’épiderme et du teint. Il est situé dans la peau et maintient la carnation de celle-ci. Lorsqu’il est aggravé, il provoque des éruptions cutanées, des sécheresses, des eczémas ainsi que des décolorations. Il est possible d’apaiser ce sous-dosha avec principalement trois plantes : le Neem, le Curcuma et l’Aloe Vera. Il régit également l’assimilation de la chaleur qui s’opère par l’intermédiaire de la peau.

Pachaka est le feu qui digère les aliments, il équivaut à la phase de transformation et de séparation des nutriments utiles et des déchets. Situé dans l’intestin grêle, il régit la puissance digestive. Il est le soutient de base des autres formes de Pitta et à ce titre il doit être traité prioritairement pour apaiser Pitta. Lorsqu’il est perturbé cela se répercute sur toutes les autres formes de doshas Pitta. Les yeux qui brûlent, des rougeurs sur la peau et plus couramment une inflammation des intestins avec des perturbations lors de l’élimination des selles sont des signes qui alertent sur un déséquilibre de Pitta. Pour remédier à cette perturbation de Pachaka, il est conseillé de consommer des aliments rafraîchissants, de ne pas s’assoupir après les repas, ni d’oublier de marcher quotidiennement.

Ranjaka est le feu qui donne la couleur en général et notamment au sang, à la bile et aux selles. Il agit sur la transformation des éléments nutritifs qui viennent nourrir le sang. Très logiquement, son siège principal est dans le sang et ses emplacements secondaires sont dans le foie, la rate, l’estomac et l’intestin grêle. Il faudra, en cas de problème sanguin, vérifier en tout premier lieu si ces organes fonctionnent bien, et tout particulièrement la rate et le foie. Ranjaka est la cause de la plupart des troubles hépatiques.

Produits 100% français

Plantes originaires d'Inde, sélectionnées et importées par nos soins

Livraison offerte

pour toute commande de plus de 35 €

Paiement sécurisé

via notre plate-forme Crédit du Nord

Satisfait ou remboursé*

30 jours pour retourner vos produits non entamés

Suivez-nous sur Instagram