Yoga et Ayurveda

Posté par MCR 07/09/2015 0 Commentaire(s) Yoga,

La pratique du Yoga trouve ses origines en Inde il y a plus de 5 000 ans. Les premiers textes abordant « l’immobilité méditative » ou « l’attention portée au mouvement du souffle » sont les Upanishad (7è siècle avant J-C), mais l’ouvrage de référence, en sanskrit, date d’environ 200 ans avant notre ère : il s’agit des Yoga Sutras, dont toutes les branches du yoga sont issues. D’autres textes sacrés ou philosophiques sont également au fondement du yoga indien (le Samkya, le Vedanta… mais aussi le tantrisme et le bouddhisme).

 

 

Avec le temps, les pratiques se sont diversifiées mais on peut toujours distinguer ce que l’on appelle cinq « voies » : le karma-yoga (yoga de l’action), bhakti-yoga (yoga de la dévotion), jnâna-yoga (yoga de la connaissance), le hatha-yoga (yoga de l’effort, la plus pratiquée en Occident), et le raja-yoga (yoga royal, qui regroupe les quatre voies précédentes). La science du Prana unit ces différentes voies du Yoga.

 

 

 

 

Le lien entre Yoga et Ayurveda

 

 

 

 

Le Prana évoqué ci-dessus a deux branches : l’une reliée à l’âme, et qui s’appelle Yoga ; l’autre reliée au corps, et qui s’appelle… Ayurveda. Les deux étant étroitement liés, il est toujours recommandé de les pratiquer ensemble.

 

 

 

 

L’Ayurveda permet une connaissance complète de l’individu, dans son ensemble, grâce notamment aux Doshas ; c’est ainsi qu’il est possible de trouver l’harmonie, en rééquilibrant chacune de ces énergies. C’est aussi un système de soin complet, qui permet de rester en bonne santé grâce à l’alimentation, à l’exercice physique et plus largement à l’hygiène de vie, qui doivent être adaptés à chaque individu ; la pratique du yoga doit donc être adaptée à la nature de chacun.

 

 

 

 

Suivre seulement les principes de l’Ayurveda ou pratiquer seulement le Yoga est un bon début, mais n’est pas suffisant ; en effet, on peut pratiquer le Yoga mais avoir des problèmes de santé, ou inversement, avoir une santé satisfaisante mais ne pas être capable de développer une paix et une détente intérieure. Le yoga aide donc à trouver l’harmonie, comme le préconise l’Ayurveda.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire :