Le festival Vasant Panchami

Posté par MCR 12/02/2016 0 Commentaire(s) Culture indienne,

Aujourd’hui, les Sikhs et les Hindous  fêtent Vasant Panchami, un festival également connu sous le nom de Basant Panchami, Saraswati Puja, Shree Panchami ou encore le Basant Festival of Kites. Ce festival est le premier à marquer la fin de l’hiver : il est suivi, 40 jours plus tard, par le festival Holi.

Saraswati, déesse de la sagesse, du savoir, de la musique, de l’art et de la culture, est honorée ce jour-là par les gens désireux d’atteindre l’Illumination par le savoir et de se débarrasser de leur ignorance. Elle est représentée avec 4 bras, qui symbolisent l’ego, l’intellect, la vivacité et l’esprit ; le lotus sur lequel elle est assise représente sa sagesse.  Le jour du festival, des stylos, des cahiers, des crayons, sont placés près de statues la représentant afin de les bénir avant d’être utilisés par les étudiants ; un autre rituel veut que les enfants apprennent l’alphabet et à écrire leurs premiers mots.
A noter qu’au Népal et dans l’Est de l’Inde, un autre festival bien distinct appelé Saraswati Puja se tient pour honorer la déesse.

 

 

La couleur jaune est fortement associée à Vasant Panchami, puisque les champs de moutarde, qui sont très communs dans le Punjab et l’Haryana, sont en fleurs à cette période de l’année. Les gens, et particulièrement les jeunes filles, portent des tenues de couleur jaune, et font des offrandes de fleurs (jaunes) à la déesse. Ils préparent également une pâtisserie traditionnelle appelée Kesar halwa (à base de farine, de sucre, de noix, de poudre de cardamome, avec un peu de safran pour lui donner une jolie couleur… jaune). Les statues de la déesse sont habillées de cette couleur, et les maisons décorées en conséquence.

 

 

 

 

Enfin, dans la région du Punjab, Basant est connu sous le nom de Basant Festival of Kites (ou Kite Festival) ; la tradition de déployer des cerfs-volants pour marquer ce jour remonte au Maharadja Ranjit Singh, qui, il y a 200 ans, a introduit cette tradition. Aujourd’hui, c’est une coutume qui attire les touristes du monde entier.